Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Jardin de Chine

À Beijing, il m'est arrivé de voir des Chinois frotter machinalement un objet en jade, cherchant à en faire ressortir tout son éclat. Une technique de polissage interminable, assimilée dans la culture chinoise au long processus de perfectionnement et d'élévation de l'esprit.

Shanghai Museum

Shanghai Museum

Confucius (551–479 avant J.-C.) rapprochait ainsi cette pierre précieuse à l'existence humaine : « Le jade est précieux non pas parce qu'il est rare, mais parce que la qualité du jade correspond à la vertu d'un homme de bien. » Pour Xu Shen (58-147), auteur du dictionnaire Shuowen Jiezi, le jade possède plus précisément cinq caractéristiques qui illustrent les « cinq vertus » qu'un sage doit présenter : la brillance du jade représente la bienveillance ; sa transparence, la droiture ; sa sonorité, l'intelligence ; sa dureté, la bravoure ; et sa forme arrondie qui ne blesse point, l'intégrité.

Le jade  a commencé à être utilisé par l'homme dès la période du Néolithique, il y a environ 8 000 ans. Résistant – presque autant que le diamant –, il servait à créer des armes imposant le respect. Brillant, les femmes de naissance noble le portaient en bijoux pour faire ressortir leur beauté et leur rang. Symbolique – le jade intégrait les essences vivantes de la Terre et du Ciel –, il s'avérait un matériau de choix pour de nombreux objets rituels, que les shamans utilisaient pour communiquer entre les deux mondes. Le jade était en outre la pierre précieuse favorite de l'empereur, représentant du Ciel sur la Terre qui tirait son pouvoir absolu d'un mandat divin.

Le jade était alors associé à l'immortalité... des costumes funéraires, constitués de plaquettes de jade attachées les unes et les autres au moyen de fils d'or, d'argent, de cuivre ou de soie, ont été exhumés au siècle dernier. Ils habillaient de riches aristocrates de la dynastie des Hans, soucieux de leur devenir...

Le jade 玉 une pierre plus que précieuse

Même dans notre société actuelle on ne peut plus matérialiste, le jade possède plus qu'une valeur décorative aux yeux des Chinois. La plupart de ceux qui exhibent des colliers, bracelets ou boucles d'oreilles en jade les considèrent comme des porte-bonheur ou objets de protection. Il est dit que si quelqu'un porte quotidiennement un bijou en jade, l'esprit de la pierre se fond avec le "qi" (énergie vitale en médecine traditionnelle chinoise) de la personne : le jade devient plus lisse et plus éclatant, tandis que la constitution physique de l'individu se renforce. Ces "trésors de jade" sont souvent transmis de génération en génération dans les familles, les aînés voulant protéger leurs descendants des mauvais esprits ou aléas de la vie...

Cependant, la plupart des articles en jade présentés dans les magasins en Chine sont des contrefaçons, parfois au grand dam et étonnement du vendeur lui-même. D'autres composés, plus faciles à traiter et à tailler, se font ainsi passer pour du jade, comme la serpentine, le jaspe, la sardoine, l'agate, la saponite, etc. Liste à laquelle il faudrait ajouter les vulgaires imitations en plastique dur ! De nombreuses techniques existent pour identifier le vrai jade du faux, comme essayer de réchauffer le jade entre ses mains, essayer de le rayer avec une pièce de monnaie, approcher une flamme pour voir si la matière fond...

Disque bi en jade blanc, période des Royaumes combattants

Disque bi en jade blanc, période des Royaumes combattants

Le jade est l'illustration du proverbe "tout ce qui est rare est cher". La néphrite est principalement extraite des gisements à Hotan, dans le Xinjiang. Mais les ressources s'épuisent peu à peu... Pour ce qui est de la jadéite, elle est importée de Myanmar. Mais les Birmans, conscients de la richesse nationale qu'ils détiennent, tendent à limiter l'exportation de jade brut, préférant les tailler chez eux, puis vendre les produits finis à l'étranger à des montants vingt fois plus exorbitants.

Pour conclure, le jade, matériau de tous les aspects, de toutes les croyances et surtout, de toutes les convoitises, est en voie d'extinction, ce qui n'a de cesse de faire grimper les tarifs ainsi que la quantité et la qualité des faux. Mais si le marché du jade est en constante évolution, un élément reste immuable : la passion des Chinois pour cette pierre plus que précieuse. 

(extrait d'un article de La Chine au présent)

Cédrat dit "main-de-Bouddha" au Musée Guimet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :